Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centre juif d'organes de traite où les Syriens enlevés sont dépouillés de tout leur corps.
24 janvier 2014 L'humanité
Jewish Center trafic d'organes de la Turquie où les Syriens enlevés sont dépouillés de tout leur corps


Jewish Center trafic d'organes de la Turquie où les Syriens enlevés sont dépouillés de tout leur corps





Le journal libanais ad-Diyar a révélé que les autorités turques sont impliquées dans le trafic des organes du corps de Syriens blessés qui atteignent les territoires turcs.

Dans son numéro de samedi, le journal a indiqué que les autorités turques transportent jeune Syrien blessés de ceux qui entrent en Turquie dans les hôpitaux à Antalya et Iskenderun dans les voitures gardées par la police et de renseignement turcs.

Elle a ajouté que les Syriens blessés ont leurs organes du corps excisées après avoir été anesthésié à plus tard tués et surtout enterré dans les terres turques ou envoyés à la frontière.

Le journal a noté que les organes du corps des personnes blessées qui sont principalement victimes de la traite sont les foies, les reins et les cœurs à donner aux personnes qui sont en attente de traitement en Turquie, selon des informations confirmées.

Un médecin français a confirmé à Ad-Diyar que le vol des organes du corps humain de Syriens blessés en Turquie a effectivement eu lieu.

Le journal libanais a souligné que les sites Web scientifiques européens connus pour leur crédibilité révélé des actes de voler des organes du corps qui ont eu lieu à l'hôpital d'Antalya, en notant que les opérations de vol d'organes du corps et de transplantation ont augmenté en Turquie au cours des deux dernières années, depuis le début de la crise Syrie.

Elle a ajouté que les médecins syriens qui sont venus de l'Allemagne, la France et la Belgique pour soigner les blessés ont découvert sur le vol d'organes du corps humain, mais ont été empêchés d'obtenir des informations par l'armée turque.

Ad-Diyar a souligné que les médecins turcs ont confirmé que sur 62.000 personnes civiles et militaires blessés qui ont été transportés à la Turquie, les organes du corps de 15.622 d'entre eux ont été excisées, avec les blessés renvoyés en Syrie pour être enterré.

Le journal a cité un incident où les familles de l'un de ceux qui sont envoyés pour être enterré en Syrie a ouvert le cercueil pour découvrir la vérité, en notant que les médecins syriens ont été empêchés de voir l'un des cadavres à l'intérieur de la Turquie.

Ad-Diyar a déclaré l'Organisation mondiale de la santé a commencé immédiatement une enquête sur la question et a demandé au ministère turc de la Santé de fournir une liste du nombre de chirurgies de transplantation d'organes effectuées depuis de nombreuses années pour la comparaison et les noms des patients.

http://www.globalresearch.ca/turkish-officials-are-using-syrians-for-organ-harvesting/5334010


Commerce juive Organ en Syrie, FSA Rend et la Turquie Boucheries

Publié par: ProSyriana 13 Avril 2013, à la Syrie 1 Commentaire

828
79
18
0
Le secteur de la santé syrienne a subi de grandes pertes. FSA vandalisé et bombardé de nombreux hôpitaux, pillé l'équipement médical et des fournitures médicales. En raison de tout cela, certains Syriens à Alep ont recours aux hôpitaux turcs, ignorant le danger.

le commerce d'organes a augmenté en Syrie, comme il l'a fait en Irak au moment de la guerre américaine. FSA a uni ses forces avec des hôpitaux de campagne syriens, ils livrent Syriens blessés à certains hôpitaux turcs où ils sont en cours de récolte.

Jassim AlMinbajy, un résident de AlHyrdaria a perdu sa vie dans un de ces hôpitaux.Son cousin Hameed a raconté son histoire.

«Mon cousin a été abattu dans son épaule droite et à la poitrine. Nous l'avons emmené à l'hôpital de terrain AlZarzour dans Alansari - AlSukary avec l'aide d'un groupe FSA (Sultan Mohamad Alfateh). Le personnel de l'hôpital a refusé de le traiter, en disant qu'ils ne disposent pas de place pour lui. Il a été transféré à l'hôpital Kamal Martyr en Turquie le 11/11/2012, il est mort 4 jours plus tard. Il a eu deux interventions chirurgicales. Le premier a été un succès, le second a été ordonné par le Dr Murad Kozal sur 14/11/2012. Après la deuxième opération du père de Jassim a remarqué des blessures dans la région de l'abdomen, et non la zone lésée. Jassim est mort moins de heures plus tard. "

Jassim n'a pas été la seule victime de ces monstres. Suliman Turkmani a été abattu par un tireur d'élite dans son pied dans Alsheikh Khuder, lui aussi a été emmené à l'hôpital de campagne AlZarzour par le même groupe FSA. Il a été envoyé à l'hôpital Kamal Martyr en Turquie. Le père n'a même pas été autorisé à voir le corps de son fils. Après les funérailles un des travailleurs syriens à l'hôpital lui a dit que le corps de son fils a été récolté par les médecins.

Le père de Suliman demande à tous les Syriens de ne pas envoyer leurs enfants dans les hôpitaux turcs.

Mohamad Ibrahim a été blessé au pied et à la taille. Il a été déplacé comme Jassem et Suliman. Son frère Khabat nous a dit qu'il n'a pas été mortellement blessé, encore il est mort deux heures après l'opération.

Les trois cas ci-dessus sont des personnes qui ne sont pas gravement blessés, qui sont morts après avoir été opéré.



Le certificat de décès de Jassim

Le certificat de décès de Mohamad Ibrahim
Outre les envoyer à récolter en Turquie, FSA abattu et récolté à l'aide de leurs médecins beaucoup de leurs otages militaires et civils. Les corps ont été trouvés les yeux manquants, les reins, etc ...

Sources et plus sur le sujet:

http://ar.firatajans.com/news/akhr-l-khbr/zdhr-tjr-l-d-lbshry-byn-mstshfyt-lhr-wtrky.htm

http://www.examiner.com/article/free-syrian-army-allegedly-trafficking-human-organs

http://en.humanrights-iran.ir/news-19796.aspx

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :