Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dépopulation: les élites mondialistes , et les écologistes appellent à taxer les nouveau-nés
Jeudi, 25 Août, 2016 par: Daniel Barker

(NaturalNews) Les critiques de la mondialisation et le changement climatique nous avertit depuis un certain temps que les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, et que le véritable agenda globaliste implique un plan qui comprend le dépeuplement comme un de ses objectifs principaux.

Maintenant, les élites mondiales commencent à jouer publiquement de leur pouvoir en introduisant le concept de taxer l'accouchement. En bref, ils ont déguisé leur schéma global de dépeuplement comme étant une action nécessaire dans les efforts pour lutter contre le changement climatique.

«Peut-être que nous devons protéger nos enfants en ne les ayant pas ?'

Une récente émission NPR documente le dévoilement du régime dépeuplement / taxation tel que prévu par Travis Rieder, un «philosophe» avec l'Institut Berman de bioéthique à l'Université Johns Hopkins, qui prétend que ne pas avoir d' enfants est un «devoir moral».

"Voici une pensée provocatrice: nous devrions peut-être protéger nos enfants en ne les ayant pas," dit Rieder.

Provocante en effet, mais le régime (au moins dans sa première phase) est dissimulé de bonbons enrobés pour le rendre plus acceptable par le citoyen moyen.

La taxe de naissance de dépopulation s'appliquerait davantage aux riches, tout en encourageant les pauvres à utiliser plus de contrôle des naissances, selon Rieder et ses collègues, qui disent que le plan ne sera pas aussi «abusif» que la politique de l'enfant unique de la Chine.

De NPR:

"Il vise à persuader les gens à mettre au monde moins d'enfants avec une stratégie qui se résume à des carottes pour les pauvres, des bâtons pour les riches.

«Éthiquement, Rieder dit les pays pauvres obtiennent un peu de mou parce qu'ils sont encore en développement, et parce que leurs émissions par habitant sont peu importantes. De plus le monde développé, il n'a pas l'air bon pour riches, les nations occidentales ont pour habitude de dire aux gens qu'il est mauvais de ne pas avoir des enfants. "

Bien sûr, les riches peuvent se permettre une «taxe de l'accouchement», tandis que le reste d'entre nous les non-élites seront ceux contraints d'abandonner d'avoir des enfants de se conformer au régime de dépeuplement.

Rieder prétend que, en réduisant les taux d'accouchement dans le monde entier par «un demi-enfant par femme," les émissions de carbone pourraient être réduites de jusqu'à un quart de la quantité nécessaire pour éviter le «point de basculement» qui conduira à 4 degrés le réchauffement climatique Celsius par la fin du siècle - un niveau de réchauffement qui ostensiblement rendra le monde «en grande partie inhabitable pour les humains."

Son plan a créé beaucoup de controverse déjà; Rieder reçoit des"commentaires désagréables" en ligne, et a soulevé l'ire des sceptiques du changement climatique tels que Marc Morano de Depot climatique.

"Les réchauffistes ont gradué de réglementer nos ampoules, les centrales au charbon et VUS à réguler la taille de notre famille», dit Morano. "Gardons« réchauffement planétaire »hors de la chambre à coucher!"

Comme radical que les propositions de Rieder peuvent sembler, il y a ceux parmi les militants du changement climatique qui réclament des mesures encore plus drastiques.

Selon le Sierra Club: "Accouchement [devrait être] un crime punissable contre la société, sauf si les parents détiennent une licence du gouvernement."

Encore plus extrême est la position du Mouvement pour l'Extinction Volontaire humaine, dont les membres soutiennent que «l'extinction humaine volontaire est l'alternative humanitaire aux catastrophes humaines», et que les humains devraient commettre "espèces suicide" pour sauver l'environnement.

L'ordre du jour caché ne se cache plus

Et il semble donc que les gants sont maintenant hors tension, que les élites mondiales ont commencé à rendre publics leurs plans de dépopulation.

Ces sauveurs autoproclamés apparemment envisagent un monde où seuls ils pourront profiter des avantages d'une population réduite, tandis que la populace sont encouragés - ou carrément sous la contrainte - dans la non-reproduction.

Qui leur a donné le pouvoir de prendre ces décisions?

La réponse est que nous avons fait - ou du moins beaucoup d'entre nous avons - en nous laissant duper par alarmistes comme Al Gore et d'autres se pencha sur la vente du mythe de réchauffement global de sorte que l'élite pourrait prendre sur la planète et de la mode en quelque chose qui sert leurs intérêts.

Nous devons comprendre que la question n'est pas le changement climatique à tous;l'ordre du jour réel est de créer un monde où vous et moi et les enfants de nos enfants ne sera plus autorisé à exister. Notre survie est maintenant menacée par l'élite mondiale - si nous les laissons mener à bien leurs plans.

Sources:

NPR.org

WashingtonTimes.com

ClimateDepot.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :