Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans certaines Jungles africaines comme en Centrafrique au Congo et au Cameroun l'armée israélienne pille clandestinement les richesses des pays africains avec la complicités des grandes puissances tel que les USA ou la France certains cardres de l'armée israélienne ont réusit a accéder a de haut postes dans les gouvernements africains grâce a des naturalisations ou faux mariages avec des prostituées africaines!

L'armée israélienne créent des entreprises de diamants et exploitation aurifère avec des agents a elle comme couverture puis ils ont installés des aéoroports clandestins sur des mines illégales d'or et diamants ou des autochtones sont enfermés trois mois a creuser la terre y envoyer de l'eau filtrer avec des pompes des graviers pour y trouver de l'or et diamants qui sont immédiatement embarqués dans des avions militaires israéliens pour les vendre en Hollande ou en Suisse! Donc l'armée israélienne par exemple en Centrafrique extrait d'énormes quantité d'or et diamants sans payer de taxes pour financer ses guerres contre la Palestine et la corruption des hommes politiques occidentaux et ceux du monde entier!

> Notre dossier complet: Chaos en Centrafrique

Aux clameurs des "creuseurs" se mêlent le choc sourd des barres à mine, le clapotis des pelles à long manche fouaillant l'eau boueuse, le roulis des cailloux dansant sur de larges tamis, le ronflement d'une moto pompe et le crépitement des braseros des gargotes plantées sur les berges. Ouverte au coeur de l'été, cette mine grignote la forêt, de puits en tranchées.

image: http://static.lexpress.fr/medias_10077/w_640,c_fill,g_north/diamants-rca-1_5159575.jpg

De nature alluvionnaire, le diamant centrafricain se prête mal aux procédés d'extraction industriels (ici, à Kassa Mogounda).

Michael Zumstein/Agence Vu pour L'Express

A sa tête, un chef de chantier prénommé Gabin, flanqué de son adjoint, Mahamat. L'un chrétien, l'autre musulman. Le second a enseigné au premier, paysan tombé par hasard sur une prometteuse strate de gravier, l'art de la fouille. Les équipées barbares qui ravagent depuis mars 2013 l'ancien Oubangui-Chari auraient-elles ébranlé leurTANDEM

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

? "Jamais!" assurent-ils en choeur.

Tant pis pour les maniaques du conflit confessionnel ; pas plus que l'argent n'a d'odeur, les gemmes n'ont de religion. A l'en croire, le gendarme de 2e classe Bertrand Tossoué a, quant à lui, foi dans la loi, si fictive soit-elle. Droit de prospection, patente, cahier d'artisan-minier,CARTE

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

d'ouvrier : chef par intérim de l'Unité spéciale antifraude (Usaf) de Bria, il décline règles et tarifs. Las ! son équipe ne dispose d'aucun véhicule. "Pour visiter les sites, admet-il, on loue des motos..."

"Gare à l'eldorado fantasmé"

A près de 600 kilomètres plus à l'ouest, là où règnent les milices prétendument chrétiennes antibalaka, on n'est guère mieux doté. Dans son bureau décati et plongé dans la pénombre, où jaunissent les affiches d'une campagne exaltant la "légalité", l'adjudant-chef deLA BRIGADE

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

minière de Boda, autre bastion diamantifère, a vite fait de détailler son arsenal. "Nous étions une dizaine, soupire-t-il. Je suis désormais seul avec mon adjoint, sans même un deux-roues."

image: http://static.lexpress.fr/medias_10077/w_640,c_fill,g_north/diamants-rca-2_5159577.jpg

Pour les creuseurs (ici, à Ndoro, dans l'ouest de la RCA), dénicher un diamant relève de laLOTERIE

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

Michael Zumstein/Agence Vu pour L'Express

Une évidence: au regard des enjeux, vitaux pour une Républi que centrafricaine exsangue et déchirée, les moyens assignés à la lutte contre le trafic de diams, fléau endémique de cet Etat failli depuis Sa Majesté Impériale Bokassa Ier, s'avèrent dérisoires. Enjeu social et financier, bien sûr. Si elle navigue entre le 10e et le 12e rang mondial au palmarès des pays producteurs, la RCA recèle en ses entrailles un pactole prodigieux amplement inexploré.

"Gare à l'eldoradoFANTASMÉ

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

, nuance le Portugais Jose Ferreira, patron du bureau d'achat Badica de Bria. En Angola, on exhume plus de pierres en un mois qu'en Centrafrique en un an." Il n'empêche : selon l'institut américain Geological Survey, 40 millions de carats y dorment à fleur de gravière, soit 100 fois le rendement annuel des meilleurs crus.

Aux dires du ministre des Mines et de la Géologie, Joseph Agbo, le diamant fait vivre, directement ou pas, près du quart des 4,8 millions de Centrafricains et procure, "en temps normal" -notion aléatoire ici-, 20% des recettes budgétaires et plus de la moitié des revenus d'exportation du pays. Enjeu politico-militaire aussi. Maints rapports l'attestent, dont celui du panel d'experts du Conseil de sécurité des Nations unies publié le 1er novembre : le négoce illicite des gemmes finance les factions armées et garnit leursARMURERIES

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

(1).

image: http://static.lexpress.fr/medias_10077/w_640,c_fill,g_north/diamants-rca-3_5159581.jpg

Bertrand Tossoué, chef par intérim de l'Unité spéciale antifraude de Bria. Son équipe ne dispose d'aucun véhicule pour visiter les sites.

Michael Zumstein/Agence Vu pour L'Express

Rien de bien inéditSOUS LE SOLEIL

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

de l'Est, territoire demeuré aux mains de divers clans de la Seleka, cet attelage hétéroclite d'insurgés et de mercenaires tchadiens ou soudanais, dont la figure de proue, Michel Djotodia, fut évincée de la présidence en janvier. Logique. Avant de déclencher l'offensive fatale au pouvoir clanique de François Bozizé, la plupart de ses caïds régentaient les gisements de diamants bruts et d'or de la moitié orientale du pays; "exfiltrant" via le Tchad ou le Sud-Darfour, province indocile du Soudan, un butin en transit vers Anvers, Dubaï, Beyrouth, Tel-Aviv ouMUMBAI

image: http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png

, l'ancienne Bombay.


Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/centrafrique-diamants-en-terrain-mine_1626509.html#35tPymYSM63SpF1x.99

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :